Bienvenue à l'Ambassade d'Algérie au Vietnam...

       

English
Tiếng Việt


Actvités Bilatérales

Signature d’un accord de réalisation d’installations de traitement de pétrole du gisement de bir seba : 40.000 barils/jour d’ici 2016.
(Alger 28/08/2011)

Source : El Moudjahid.

L’Algérie procédera, avec la construction de nouvelles canalisations allant d’Aïn Salah à Hassi Messaoud, à la production de 7 à 8 milliards m3 supplémentaires d’ici 2014.

Un contrat de type EPC (Engineering, Procurement and Construction) portant sur la réalisation des installations de traitement de pétrole, de pipelines d’expédition de pétrole et de gaz, ainsi que d’une base industrielle sur le champ de Bir Sebaâ (Tougourt) a été signé hier à Alger, entre l'Association Sonatrach - PetroVietnam (PVEP)/Petroleum Authority of Thailand (PTTEP), opérant dans le gisement de Bir Sebaâ, et le consortium japonais JGC Corporation et JGC Algeria.

D’une valeur de 451,3 millions de dollars, ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan de développement des champs d’huile des régions de Bir Seba qui seront exploités par la Sonatrach en association avec ses partenaires PVEP et PTTEP.

Lors d’un point de presse organisé en marge de la signature du contrat, le directeur central d’association au sein de la Sonatrach, M. Kamel Eddine Chikhi, a indiqué que «le projet compte deux phases, la première consiste en la réalisation d’un centre de traitement d’huile d’une capacité de 20.000 barils/jour d’ici 2014. Pour la deuxième phase, tout dépend du comportement du gisement, on compte produire de 36.000 à 40.000 barils par jour d’ici 2016/2017».

Le contrat consiste aussi en la réalisation d’une unité de compression et d’expédition de gaz vers ZCINA (Hassi Messaoud) d’une capacité de 1 million de mètres cubes/jour, de deux pipelines de 12 de diamètre, d’une longeur de 130 km destinée à l’acheminement du brut vers Haoud El-Hamra et du gaz vers ZCINA (Hassi Messaoud). Egalement d’une centrale électrique composée de deux turbos générateurs, ainsi d’une unité de déshydration. Le délai de la réalisation de ce projet est de 31 mois et sa réception provisoire est prévue en mai 2014.

La conclusion de ce contrat se fait suite à un appel d’offres auquel dix compagnies avaient manifesté beaucoup d’intérêt et pour lequel six offres avaient été jugées recevables.

M. Chikhi déclare qu’un contrat de même type sera signé le mois prochain entre la Sonatrach et les groupes Petronas et Hess, qui comporte l’exploitation du gisement de pétrole de Bir Lessna du bassin de Barkin.

De son côté, le PDG de Sonatrach, M. Noreddine Cherouati, souligne que dans le cadre des exploitations des gisements de gaz, l’Algérie procédera, avec la construction de nouvelles canalisations allant d’Aïn Salah à Hassi Messaoud, à la production de 7 à 8 milliards de m3 supplémentaires de gaz d’ici 2014.

Wassila Benhamed